La phytothérapie : utiliser les plantes pour vaincre le stress

La phytothérapie : utiliser les plantes pour vaincre le stress
Noter cet article !
Vous souffrez de la maladie du siècle comme bien d’autres, à savoir d’un stress chronique qui s’installe dans votre corps et votre tête. Vous répugnez à prendre des produits chimiques médicamenteux, pour éviter tout effet secondaire. Alors dans les alternatives, vous avez des possibilités diverses en matière de solutions douces et naturelles. Ce peut être, la pratique du yoga, une alimentation adéquate, mais aussi une thérapeutique comme celle de recourir aux pouvoirs des plantes, la phytothérapie. On vous propose, ici, de découvrir cette médecine ancestrale, encore pas assez connue, qui va vous aider à vaincre votre stress.

Phytotherapie antistress

Sommaire

Petit focus sur la phytothérapie

La phytothérapie fait partie des médecines parallèles, ou médecines douces. Sa méthode et son but, comme son étymologie l’indique, sont de prévenir et traiter les maladies par les plantes. Elle est basée sur le pouvoir adaptogène des plantes. Cette médecine est millénaire, elle remonte à la haute antiquité occidentale, orientale et chinoise. Il faut citer, ici, deux noms qui ont marqué la médecine, Hippocrate, dont le serment est encore celui des médecins, et Avicenne.

L’emploi des plantes dans un but thérapeutique remonte à la plus haute antiquité et concerne un grand nombre de civilisations. Des écrits chinois sur ce sujet datent de plusieurs millénaires.
Il faut savoir que de nos jours, et dans la plupart des pays, notamment en Occident, seuls les médecins ont le droit de pratiquer la phytothérapie en consultation

Sommaire ↑

Pourquoi utiliser la phytothérapie comme antistress ?

La phytothérapie s’adresse aux personnes qui souffrent d’anxiété, d’angoisse, de déprime, bref stressées qui veulent se soigner de manière alternative. Ceci, sans avoir recours à la médecine allopathique avec des effets secondaires souvent néfastes.
Aussi, dans ce champ de médecines naturelles, il est naturel de faire appel à une médecine qui a fait ses preuves pendant des millénaires sur la base d’un savoir ancestral. De plus, si on est proche de la nature, on peut penser que cette dernière avec ses plantes a des pouvoirs de guérison.

En effet, le pouvoir adaptogène de ces plantes va inciter l’organisme à s’adapter au processus de stress. Ainsi, dans une situation stressante, les adaptogènes vont générer une résistance qui permet à l’organisme de mieux gérer au mieux la situation stressante.
Aussi, la phytothérapie s’adresse à deux catégories de personnes. D’une part, celles qui vont opter directement pour cette médecine et soigner leur stress. D’autre part, celles qui souhaitent abandonner la médecine chimique pour la phytothérapie.

Mais, il faut savoir, que cette dernière, comme les médecines douces, a des effets de guérison plus lents. D’autant plus si on passe des médicaments aux plantes. Aussi, elle sera plus efficace et rapide pour les personnes qui ont un recours direct à la phytothérapie.
Par ailleurs, il faut savoir que la majorité des plantes pour le stress sont compatibles avec les anxiolytiques et les somnifères. Aussi, dans certains cas, on peut mener un traitement mixte avant de pouvoir passer à la seule phytothérapie.

Les plantes pour combattre l’angoisse, l’anxiété

Le cerveau peut réagir de façon inadaptée à des situations relationnelles, provoquant des troubles qu’il faut corriger. Ainsi, les troubles anxieux ont des effets négatifs comme la difficulté de se concentrer, une fatigue excessive, une irritabilité. Parfois, ils engendrent des troubles de la mémoire et du sommeil.

Les plantes sont efficaces pour combattre ces troubles lorsqu’ils ne sont pas majeurs. À savoir que ce ne sont pas des troubles anxieux généralisés (TAG). Par la phytothérapie, on évitera les effets secondaires des médicaments chimiques.
Pour combattre l’anxiété et l’angoisse, on aura recours :

  • soit aux tisanes d’aubépine, d’aspérule odorante, de mélisse (antispasmodique, lors de troubles digestifs associés)
  • soit aux gélules de plantes d’aubépine, de valériane (Troubles anxieux associés à une note dépressive)
  • soit aux huiles essentielles, de lavande, marjolaine ou d’huile végétale de noisette. Elles sont à appliquer en massage sur les tempes et au niveau du plexus solaire.

Nous mettons, ici, l’accent sur une plante que privilégions : la lavande. Son utilisation est ancestrale ! Cette plante entre dans la composition de nombreux breuvages et autres recettes de grands-mères propices à apaiser les esprits.
La lavande est toujours très présente dans de nombreux produits du commerce. Avec un léger effet narcotique, elle apaise les états de nervosité et d’anxiété.

À prendre, en inhalation avec quelques gouttes d’huile essentielle, vaporisée ou diffusée, elle contribue à calmer.

Utiliser les plantes pour retrouver le sommeil

Lorsque l’organisme est stressé, il devient parfois difficile de trouver le sommeil. Dans ce cas, il existe des plantes qui pourront vous aider à retrouver des nuits sereines.

Parmi ces dernières citées dans les cas de stress, la passiflore et la valériane ont aussi des vertus face aux troubles du sommeil.
Les troubles du sommeil peuvent également être traités avec des infusions de tilleul, de verveine et de camomille.
Même, le coquelicot présente des propriétés relaxantes qui aident à retrouver un sommeil réparateur.
Il est notamment indiqué pour les enfants sujets aux cauchemars. Moins connu, l’escholtzia est aussi efficace dans les cas de difficulté à l’endormissement.

Lutter contre les déprimes passagères

Le mille-pertuis, est une plante considérée comme un antidépresseur depuis longtemps. D’ailleurs, certaines études récentes ont confirmé ce pouvoir au mille-pertuis en affirmant une efficacité supérieure à certains médicaments antidépresseurs.
En effet, contre les petits coups de blues passagers, rien de tel que le mille-pertuis, en gélules, en infusion ou en diffusion.

Cette plante a un effet calmant et antidépresseur. Ceci, avec ses propriétés génératrices de détente qui facilitent le sommeil. On l’utilise aussi contre les insomnies et en cas d’anxiété.
Cependant, il faut veiller à respecter les posologies indiquées afin de tirer les avantages de cette plante et de son action contre le « blues »

Calmer votre esprit

Le tilleul est la plante par excellence des tisanes et infusions de fleurs. On connaît depuis longtemps ses excellentes vertus apaisantes.
À prendre en fin de dîner ou avant de se coucher, l’infusion de tilleul est particulièrement appropriée pour se détendre et se préparer à un meilleur sommeil réparateur. Ceci grâce avec ses capacités tranquillisantes qui font baisser les tensions.
C’est en plus l’une des infusions phares les plus communément utilisées.
On pense aussi à l’Aubépine et à la passiflore dont on verra les vertus plus loin, infra.

Sommaire ↑

Quelles plantes pour faire face au stress

Le Gingseng

description et bienfaits

Le ginseng est un tonique physique, stimulant de la fonction cognitive et de l’humeur. Il améliore l’état général en cas de fatigue, de surmenage, de stress ou d’anxiété.
Le ginseng est traditionnellement utilisé dans la médecine chinoise pour renforcer l’énergie et aider l’organisme à faire face à la fatigue physique et intellectuelle. Son pouvoir est confirmé par un grand nombre de travaux scientifiques.
En effet, le ginseng, plante adaptogène par excellence, permet, en cure d’un mois, de tonifier l’organisme, d’améliorer la résistance aux différents stress. De plus, elle augmente la concentration et le bien-être.

Posologie

Le ginseng se prend :

  • En tisane : 2 g de ginseng dans 250 ml d’eau, à boire quotidiennement pendant 3 à 4 semaines.
  • En gélules : 1 à 2 g par jour en poudre, 200 à 400 mg par jour en extrait sec ou 50 à 150 gouttes en teinture mère.

Cette plante doit être utilisée au minimum pendant un mois et à renouveler si besoin.

La rhodiole

description et bienfaits

La Rhodiola rosea est connue pour ses multiples vertus tonifiantes, fortifiantes et revigorantes. Elle lutte contre la dépression, les états anxieux et le stress. De plus, elle augmente les performances mentales et les fonctions cognitives.
La Rhodiola rosea, plante pour le stress, vient de Sibérie où elle est traditionnellement utilisée.

En effet, elle améliore les capacités intellectuelles. Elle est plutôt indiquée pour les personnes stressées par un travail trop prégnant.
Elle aide aussi, à compenser le manque de sommeil lié au stress.

Posologie

La rhodiole est à prendre :

  • En tisane : 2 g de rhodiole à faire infuser dans 250 ml d’eau. Faire une cure pendant 3 à 4 semaines.
  • En gélules : 1 à 2 g par jour en poudre ou 200 à 400 mg par jour en extrait sec de préférence le matin à jeun

La plante doit être utilisée en traitement au minimum pendant un mois et à renouveler si besoin.

La valériane

description et bienfaits

La valériane agit sur la régulation du sommeil et de l’humeur
Appelée également « herbe aux chats », la valériane est connue pour ses propriétés sédatives et antispasmodiques. Elle est indiquée dans les cas de maux de ventre, d’agitation et de nervosité liés aux stress.
De plus, elle améliore également la concentration et régule l’humeur.
À noter, que cette plante aide au sevrage tabagique.

La Valeriana officinalis possède apaise la tension nerveuse, l’anxiété, l’angoisse des personnes qui ont des tendances dépressives. Enfin, elle réduit le temps d’endormissement et réduit l’agitation nocturne.
C’est la plante est bien indiquée pour des personnes qui ruminent leurs soucis.

Posologie

La valériane est à prendre

  • En extrait de racine, 100 à 400 mg, une à trois fois par jour.
  • En teinture mère : 40 gouttes, 2 fois par jour.

Le Griffonia

description et bienfaits

Les graines de cet arbuste africain renferment du 5-HTP (5-hydroxytryptophane), un précurseur direct de la sérotonine, un agent chimique cérébral propice à la « sérénité ». On sait que la sérotonine joue un rôle important dans la régulation du caractère, de l’anxiété et du sommeil.
C’est pourquoi, le griffonia est plutôt indiqué pour des situations d’anxiété et de troubles de l’humeur associés à des fringales de boulimies à base de sucre)
Posologie
Le griffonia est à prendre en dose de 50 à 300 mg, le soir au dîner ou avant le coucher. Ceci en raison de la somnolence qu’elle entraîne.

L’aubépine

description et bienfaits

L’aubépine est une plante antistress en raison de ses principes actifs contenus dans ses fleurs. En effet, ceux-ci sont particulièrement recommandés en cas de palpitations chez les personnes sujettes à une certaine agitation et aux manifestations du stress. L’aubépine agit également sur l’état du sommeil. De plus, les fleurs et fruits de l’aubépine sont connus pour leur action ciblée sur le rythme cardiaque. Car, elle agit en régulateur et réduit la sensation de palpitations. Aussi, elle convient bien à ceux dont le cœur s’emballe face à une situation stressante.

Elle soulage également la sensation de « gorge nouée » et de mains moites. Utilisée généralement en infusion, cette plante pour le stress est indiquée pour retrouver la sérénité et la relaxation.

Posologie

L’aubépine est à prendre :

  • En infusion est la forme la plus adaptée, à raison d’une à deux cuillères à café de sommités fleuries séchées par tasse d’eau bouillante à laisser infuser 15 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour pendant 3 à 4 mois.
  • En teinture mère : 40 gouttes 2 fois par jour
  • En gélules, ou 100 à 400 mg par jour.

La passiflore

description et bienfaits

La passiflore est recommandée pour retrouver son calme et réduire la tension nerveuse, l’irritabilité, l’anxiété et le stress.
Si vous souffrez de ces symptômes, prenez de la passiflore. Très présente en tisane, elle entre également dans la composition de certaines gélules.
En effet, la passiflore permet aussi de retrouver la sérénité grâce à ses vertus anti-palpitations. Ses capacités sédatives vous aideront à trouver le sommeil, à ne pas souffrir d’insomnies en écartant votre situation de stress.

De plus, comme régulateur du système nerveux, la passiflore apaise également les tensions musculaires.
C’est pourquoi la passiflore est parfois qualifiée de lexomil des plantes. Ses pouvoirs antistress sont tels et avérés qu’ils ont été reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Posologie

La passiflore est à prendre :

  • En dose pour les parties aériennes séchées de 0,5 g à 2 g, de 1 à 4 fois par jour.
  • En infusion de 2,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes à raison de 1 à 4 fois par jour.
  • En capsules ou comprimés. Selon la concentration de l’extrait, prendre l’équivalent de 0,5 g à 2 g de passiflore séchée de 3 à 4 fois par jour.
  • En extrait liquide (1:1 alcool éthylique à 25 %). Prendre de 0,5 à 1 ml, de 1 à 4 fois par jour.
  • En teinture (1:8 alcool éthylique à 45 %). Prendre de 0,5 à 2 ml, jusqu’à 3 fois par jour.

Partagez sur votre réseau préféré
      Stress wiz Fun